SkwalZone

Importance de la condition physique dans le skwal ?

Que cela concerne les méthodes de glisse ou le matos, c'est ici que ça se passe!

Moderator: WebTeam

Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby gurtifus » 21 Mar 2016 15:40

Coucou à tous,
En étant à la fin de ma deuxième saison, je remarque que le skwal me demande toujours autant d'efforts physiques intenses.
C'est à dire que j'ai du mal à enchainer plus de 10 virages sans m'arrêter parce que j'ai les cuisses qui me brulent et que je traine la langue par terre.
Même en grande courbe, je m'aperçois que gérer la pression sous la planche (absorption des surpressions et des variations du relief, tenu de la carre) me demande beaucoup d'effort.
Lorsque je compare au skis, je me rends compte que tu ne peux pas skwaler tranquilou comme le ferait un skieur qui ne veut pas se fatiguer (comme la plupart des skieurs moyens quoi).
Je sais que je n'ai pas une endurance de gros sportif mais quand même, je me demandais si j'étais le seul à sentir ça et si, avec la pratique, le skwal était moins exigeant ?
Ou alors, est-ce que malgré l'expérience, le skwal demande toujours autant ?
En gros, est-ce qu'une amélioration de la technique permettra de moins souffrir ou est-ce que l'amélioration de la condition physique sera le seul moyen de skwaler dans la durée ?
Je laisse donc la place aux vétérans pour s'exprimer !
A+
Christophe
User avatar
gurtifus
Newbie
 
Posts: 26
Joined: 01 Dec 2015 16:11

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Nérouje » 21 Mar 2016 18:58

Avec l'amélioration de la technique et surtout, une pratique régulière, il y a moyen de moins souffrir.
Je me souviens que les premières années c'était vraiment très éprouvant (le soucis étant surtout que je n'ai plus 20 ans :mrgreen: )
Souvent, on se met dans le rouge à cause du souffle : il faut bien prendre garde à sa respiration (et oui, une chose de plus !). Quand on envoie du gros, difficile de rester concentré sur respire/souffle... La tendance est au blocage.

Ceci dit, en plus de ta condition physique et de ta technique, tout dépend :
- de la neige. Suivant les conditions, l'effort ne sera pas le même. Piste pas damée, ou neige inégale par exemple.
- de ta manière de skwaler. Envoies-tu le max d'angle dont tu es capable ou files-tu comme une balle en marquant le moins de courbes possible ? Moins d'angle, moins de force centrifuge, moins de courbes (pour le même dénivelée) donc moins d'effort.
Quand à skwaler tranquilou, c'est possible si tu sais faire déraper ta planche (style godille dérapée). Moi, je ne sais pas faire, de plus, je suis toujours trop gourmand sur les angles et la pente. Du coup je le paye :lol:
Si je ne skwale pas souvent (comme cet hiver) et bien à chaque fois j'ai mal au quilles pendant plusieurs jours :?

M'enfin, ça n'a rien à voir avec l'effort fourni en ski, c'est sûr. En général quand je sors en rando, j'enfume tout le monde sans avoir chaussé depuis des lustres.
X-Race173 série 7, Panther 168, RS 166, UPS Match 1
Nérouje
High Rank Member
 
Posts: 368
Joined: 20 Jan 2010 17:43

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby gurtifus » 22 Mar 2016 10:49

Ah bah ça me rassure alors... ou pas ! :? Donc, comme je me disais, c'est beaucoup plus physique que le ski.

En général, j'essaie de faire progresser ma façon de carver car j'aimerais vraiment pouvoir réussir à faire de l’extrême carving complètement allongé comme on peut en voir dans pas mal de vidéos.
Et les godilles dérapées, j'en fais, pour l'instant, lorsque la pente est trop raide pour moi et que les virages carvés ne suffisent pas à réduire ma vitesse mais je trouve ça quand même crevant.
Bon, après j'ai jamais fait de dérapés sur piste tranquille donc je n'ai pas pu réalisé si c'était plus cool ou pas. J'ai du mal à ne pas profiter des sentations du carving lorsque je le peux... :D

Par contre, j'ai bien retenu ton conseil de bien penser à respirer car, en effet, il n'est pas impossible que je bloque ma respiration lors des enchainements.
Je ferais attention à ça le week-end prochain.
User avatar
gurtifus
Newbie
 
Posts: 26
Joined: 01 Dec 2015 16:11

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Nérouje » 22 Mar 2016 19:22

gurtifus wrote:... lorsque la pente est trop raide pour moi et que les virages carvés ne suffisent pas à réduire ma vitesse ...

C'est signe que tu ne fermes pas assez tes courbes. Il est bien plus facile de carver au ras du sol quand c'est raide, simplement car l'angle de la force centrifuge se rapproche de la force de l'attraction terrestre, du coup ça demande donc beaucoup moins de vitesse et tu tournes plus court.

Mais bon... faut pas rêver, il y a bien une raison pour laquelle le skwal n'a jamais pris :wink: , c'est une discipline très gratifiante (au niveau du ressenti et de la recherche de la perfection gestuelle) mais il y a un prix à payer.
X-Race173 série 7, Panther 168, RS 166, UPS Match 1
Nérouje
High Rank Member
 
Posts: 368
Joined: 20 Jan 2010 17:43

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Rascasse » 29 Mar 2016 22:20

T'inquietes pas... c'est normal de fatiguer rapidement..et c'est vrai que penser a souffler a chaque changement d'appui aide pas mal... ainsi que de ralonger par petites touches la serie de virages (un peu comme quand tu passes de 15 a 20 pompes, les 15 premieres semblent alors plus faciles et ainsi de suite).

Apres, c'est pas forcement si mal de decouper la descente d'une piste en plusieurs etapes. Ca permet de mieux eviter l'afflux de gens et d'avoir la piste pout toi tout seul. C'est d'ailleurs un des gros problemes du skwal je trouve. Les autres descendeurs n'ont vraiment pas l'habitude (a juste titre) et ne peuvent donc anticiper les trajectoires atypiques et changements de direction abruptes du skwal, ce qui peut engendrer de violentes colisions ...
User avatar
Rascasse
High Rank Member
 
Posts: 145
Joined: 11 Dec 2008 18:00

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Nérouje » 30 Mar 2016 19:21

Rascasse wrote:Apres, c'est pas forcement si mal de decouper la descente d'une piste en plusieurs etapes. Ca permet de mieux eviter l'afflux de gens et d'avoir la piste pout toi tout seul. C'est d'ailleurs un des gros problemes du skwal je trouve. Les autres descendeurs n'ont vraiment pas l'habitude (a juste titre) et ne peuvent donc anticiper les trajectoires atypiques et changements de direction abruptes du skwal, ce qui peut engendrer de violentes colisions ...

Je trouve moi aussi que c'est un gros problème ! J'ai l'habitude de fuir les piste dès qu'il y a trop de monde, on a beau avoir la priorité, c'est vraiment dangereux.
Un truc : choisir des petites stations et faire l'ouverture des pistes :wink:
Et pour ceux qui ont de la chance, skwaler en semaine.
X-Race173 série 7, Panther 168, RS 166, UPS Match 1
Nérouje
High Rank Member
 
Posts: 368
Joined: 20 Jan 2010 17:43

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Rascasse » 31 Mar 2016 10:11

Nérouje wrote:
Rascasse wrote:Apres, c'est pas forcement si mal de decouper la descente d'une piste en plusieurs etapes. Ca permet de mieux eviter l'afflux de gens et d'avoir la piste pout toi tout seul. C'est d'ailleurs un des gros problemes du skwal je trouve. Les autres descendeurs n'ont vraiment pas l'habitude (a juste titre) et ne peuvent donc anticiper les trajectoires atypiques et changements de direction abruptes du skwal, ce qui peut engendrer de violentes colisions ...

Je trouve moi aussi que c'est un gros problème ! J'ai l'habitude de fuir les piste dès qu'il y a trop de monde, on a beau avoir la priorité, c'est vraiment dangereux.
Un truc : choisir des petites stations et faire l'ouverture des pistes :wink:
Et pour ceux qui ont de la chance, skwaler en semaine.


tres juste... Et un autre petit conseil securite egalement... privilegier les pistes desservies uniquement par des teleskis. Y'a generallement beaucoup moins de monde et egalement un meilleur nivellement/damage pour le taillage de courbes du a une plus faible frequentation. Par exemple, les meilleures pistes aux menuires pour le skwal sont les rochers et dame blanche sur la Masse, le stade de slalom et Teppes, toutes des pistes rouges et noires (+ anicenne piste de la Fusee sur Montolevet), avec bonne angle bien adapte pour le skwal, generallement bien damees, quasimment personne et deservies uniquement par des Teleskis.
User avatar
Rascasse
High Rank Member
 
Posts: 145
Joined: 11 Dec 2008 18:00

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Nérouje » 01 Apr 2016 07:37

Rascasse wrote:Et un autre petit conseil securite egalement... privilegier les pistes desservies uniquement par des teleskis. Y'a generallement beaucoup moins de monde et egalement un meilleur nivellement/damage pour le taillage de courbes du a une plus faible frequentation.

Tout à fait d'accord, le débit d'un tire-cul n'a aucune mesure avec celui d'un télésiège, sans parler des cabines (je ne savais pas qu'il y avait encore ce genre de matériel dans les grandes stations...). J'ajouterais deux autres avantages : pas de déchaussage donc pas d'énergie gaspillée à chausser (quand ça botte, par exemple) ni perte de feeling au niveau glisse.
Et avec l'habitude, on arrive même à se reposer. Si-si. :D
X-Race173 série 7, Panther 168, RS 166, UPS Match 1
Nérouje
High Rank Member
 
Posts: 368
Joined: 20 Jan 2010 17:43

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby skwaloo » 03 Apr 2016 22:56

+1 pour le manque de respiration qui est la principale raison de fatigue. C'est qu'en Skwal on est + concentré que sur d'autres glisses. Naturellement on a tendance à bloquer la respiration pour rester un max concentré... du coup il faut se concentrer sur sa respiration. Et bien souffler ! On a tendance à bien inspirer, mais moins à souffler alors que c'est important de bien vider ses poumons.
De bonnes cuisses et une bonne ceinture abdominale aide à prendre + de plaisir (c'est aussi valable pour d'autres choses que le Skwal).
Le Skwal est très intense comme plaisir, mais pour aller le chercher il faut envoyer fort. Forcément, on a tendance à se fatiguer plus rapidement. En faire cool peut se faire, mais c'est moins de plaisir comme on en trouve que sur le Skwal et il faut une planche souple qui tourne court. Il m'arrive de skwaler avec un 120 (6m de rayon !), c'est suffisamment souple pour des virages lents sans dérapage et on peut aussi prendre des grandes courbes (on peut dépassé les 70km/h en longues courbes). J'adoooore ! Ça manque juste de grip si on veut prendre beaucoup d'angle, mais c'est une très bonne école pour affiner sa technique : vu comme il est sensible et réactif, il faut s'appliquer. Avec ça c'est moins d'angle mais du fun et moins de fatigue.

Pour diminuer la fatigue, j'ai adapté les positions de mes fixs pour mes "grand" Skwal. Pour mieux m'équilibrer d'AV en AR et en faisant le balancier, j'ai mis mes fixs le + AV possible pour la fix AV et le + en AR possible pour la fix AR sur la planche. Ensuite, comme je trouvais que j'avais besoin de faire des efforts pour bien mettre mon poids sur l'AV alors j'ai mis des cales sous mes fixs pour les inclinées de 2° sur l'avant. J'ai moins besoin de pencher mon buste en AV, mon dos préfère et c'est moins de fatigue. Le 2 fixs dans l'alignement de la planche c'est mieux aussi.
Skwal WAOUUU !!
- J'aurai préféré avoir un cancer plutôt que d'être confronté à l'INjustice familiale.
Il faut rejoindre une association de pères séparés pour que ça change. -
http://www.dailymotion.com/user/charlys ... ement_news
User avatar
skwaloo
High Rank Member
 
Posts: 939
Joined: 21 Jan 2003 11:04
Location: Lyon

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby skwaloo » 03 Apr 2016 22:56

+1 pour le manque de respiration qui est la principale raison de fatigue. C'est qu'en Skwal on est + concentré que sur d'autres glisses. Naturellement on a tendance à bloquer la respiration pour rester un max concentré... du coup il faut se concentrer sur sa respiration. Et bien souffler ! On a tendance à bien inspirer, mais moins à souffler alors que c'est important de bien vider ses poumons.
De bonnes cuisses et une bonne ceinture abdominale aide à prendre + de plaisir (c'est aussi valable pour d'autres choses que le Skwal).
Le Skwal est très intense comme plaisir, mais pour aller le chercher il faut envoyer fort. Forcément, on a tendance à se fatiguer plus rapidement. En faire cool peut se faire, mais c'est moins de plaisir comme on en trouve que sur le Skwal et il faut une planche souple qui tourne court. Il m'arrive de skwaler avec un 120 (6m de rayon !), c'est suffisamment souple pour des virages lents sans dérapage et on peut aussi prendre des grandes courbes (on peut dépassé les 70km/h en longues courbes). J'adoooore ! Ça manque juste de grip si on veut prendre beaucoup d'angle, mais c'est une très bonne école pour affiner sa technique : vu comme il est sensible et réactif, il faut s'appliquer. Avec ça c'est moins d'angle mais du fun et moins de fatigue.

Pour diminuer la fatigue, j'ai adapté les positions de mes fixs pour mes "grand" Skwal. Pour mieux m'équilibrer d'AV en AR et en faisant le balancier, j'ai mis mes fixs le + AV possible pour la fix AV et le + en AR possible pour la fix AR sur la planche. Ensuite, comme je trouvais que j'avais besoin de faire des efforts pour bien mettre mon poids sur l'AV alors j'ai mis des cales sous mes fixs pour les inclinées de 2° sur l'avant. J'ai moins besoin de pencher mon buste en AV, mon dos préfère et c'est moins de fatigue. Le 2 fixs dans l'alignement de la planche c'est mieux aussi.
Skwal WAOUUU !!
- J'aurai préféré avoir un cancer plutôt que d'être confronté à l'INjustice familiale.
Il faut rejoindre une association de pères séparés pour que ça change. -
http://www.dailymotion.com/user/charlys ... ement_news
User avatar
skwaloo
High Rank Member
 
Posts: 939
Joined: 21 Jan 2003 11:04
Location: Lyon

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Nérouje » 04 Apr 2016 20:12

skwaloo wrote:... et une bonne ceinture abdominale ... mon dos préfère...

J'ai un peu coupé ton texte mais il m'arrive d'avoir mal au dos après une bonne séance. Tu parle d'une ceinture style moto ? Ça aide ?
X-Race173 série 7, Panther 168, RS 166, UPS Match 1
Nérouje
High Rank Member
 
Posts: 368
Joined: 20 Jan 2010 17:43

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby skwaloo » 04 Apr 2016 21:58

Une ceinture de rein sert plutôt à tenir son dos droit, pour éviter de pincer des disques de la colonne en se tenant voûté. Pour mon cas, ça ne serait d'aucune aide.

Moi je parlais d'avoir de bons muscles abdo et dorso. Je trouvais que j'étais obligé d'aller chercher loin pour mettre du poids sur l'AV et de m'étirer le dos pour que mes épaules soient le + en avant possible. C'est ça qui me faisait des douleurs. En changeant l'inclinaison de mes pieds c'est tout mon corps qui est + en avant par rapport au centre de la planche. Du coup, mettre du poids sur l'AV ne me demande plus de contorsion. Sur le petit 120, on est déjà relativement au centre alors là je ne change pas les inclinaison des pieds. Mais sur les grandes planches, un +2° est un minimum. Un jour je testerais bien un +3 ou +4° pour voir...
Skwal WAOUUU !!
- J'aurai préféré avoir un cancer plutôt que d'être confronté à l'INjustice familiale.
Il faut rejoindre une association de pères séparés pour que ça change. -
http://www.dailymotion.com/user/charlys ... ement_news
User avatar
skwaloo
High Rank Member
 
Posts: 939
Joined: 21 Jan 2003 11:04
Location: Lyon

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Nérouje » 06 Apr 2016 07:53

Ah, ok. Je vois que je n'avais pas compris.
(Dans mon cas, j'ai effectivement mal au dos car je me tiens voûté pour baisser mon centre de gravité.)
X-Race173 série 7, Panther 168, RS 166, UPS Match 1
Nérouje
High Rank Member
 
Posts: 368
Joined: 20 Jan 2010 17:43

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby Carl » 07 Aug 2016 08:21

Voici le lien d'un topic où Aghoo donne des conseils sur la préparation physique :

viewtopic.php?f=5&t=5255

Cela m'a bien aidé à être plus résistant dans mes sessions de Skwal. Je fais aussi de la corde à sauter pour améliorer mon aérobie ( le souffle) mais tout autre sport d'endurance peut aussi permettre d'être plus résistant dans ce domaine, comme la course à pied, le vélo et la natation.
Carl
Newbie
 
Posts: 18
Joined: 08 Nov 2015 22:52

Re: Importance de la condition physique dans le skwal ?

Postby skwaloo » 07 Aug 2016 16:18

Les pouvoirs extraordinaires du corps humain : http://pluzz.francetv.fr/videos/les_pou ... 58278.html
Skwal WAOUUU !!
- J'aurai préféré avoir un cancer plutôt que d'être confronté à l'INjustice familiale.
Il faut rejoindre une association de pères séparés pour que ça change. -
http://www.dailymotion.com/user/charlys ... ement_news
User avatar
skwaloo
High Rank Member
 
Posts: 939
Joined: 21 Jan 2003 11:04
Location: Lyon


Return to Discussions Techniques

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests

Copyright© 2002-2003 skwalzone.org   -   nommam2000@yahoo.fr